Le 04/06/2020

Mettre à profit la situation actuelle pour l’hôtellerie

La situation que nous traversons actuellement affecte fortement le secteur du tourisme en particulier les établissements hôteliers.
Malgré les annonces permettant la réouverture des cafés et des restaurants, l’hôtellerie est un secteur qui reste fortement impacté par cette crise.
Cette position contraint les dirigeants d’hôtels à trouver de nouvelles stratégies afin d’attirer des clients.
Néanmoins, certains dirigeants ont une perception différente de la période. En effet, ils voient en cette situation une opportunité: celle de rénover leur hôtel aujourd’hui pour être prêt pour demain.

Une opportunité pour rénover

La crise sanitaire que nous traversons a directement impacté l’industrie de l’hébergement avec comme effet un taux d’occupation anormalement faible. La demande décroissante au sein du secteur conduit au constat suivant : la fermeture d’un hôtel devient moins coûteuse qu’un hôtel ouvert avec très peu de client, voire aucun¹. En effet, les frais liés aux mesures sanitaires renforcées, à la gestion générale de l’établissement, à l’élaboration de nouvelles stratégies, etc., rendent le maintien de l’ouverture particulèrement complexe.
Une partie de décideurs estime alors que cette période est propice pour réaliser les rénovations prévues initialement pour les mois ou années à venir.
En effet, du fait des coûts de gestions élevés qui doivent être supportés dans le cadre d’une ouverture ne générant que peu de revenus, la rénovation se présente comme n’ayant qu’un faible impact tant sur l’activité que sur les résultats financiers.

Préparer demain et le long-terme

Rénover son établissement dans les prochaines années provoquera une perte d’exploitation.
L’année 2020 se présente comme une année difficile, en cause : la fermeture au cours du premier semestre et des projections de taux d’occupation très faible sur le deuxième semestre, le retour à la normale du taux d’occupation étant prévu à horizon fin 2021, une nouvelle fermeture sur les prochaines années afin de réaliser les travaux de rénovation risque de définitivement compromettre le bon développement de l’hôtel.
Dans le but de prévenir ce qui pourrait être qualifié de « double peine », les dirigeants choisissent de rénover dès aujourd’hui leurs établissements afin d’être dans des  dispositions optimales pour la reprise et ainsi être en mesure d’accueillir leurs futurs voyageurs dans les meilleures conditions.

La différenciation

Les chiffres de réservations de nuitées ainsi que les prévisions sur les prochains mois montrent que la reprise de l’activité hôtelière sera longue. Cette croissance est d’autant plus faible dans la région parisienne puisqu’on constate une croissance de 24,3% entre la 2ème et la 3ème semaine du mois de mai, alors que la Corse enregistre une croissance de 35,5% et 27,9% pour la région Sud-Ouest². Les prévisions sur les réservations dans les 6 prochains mois confirment que la reprise des réservations reste insuffisante et que les taux d’occupation demeureront bas pendant plusieurs mois.
De plus l’hôtellerie parisienne est touchée de plein fouet par ces faibles réservations, car le tourisme bien qu’il sera très national cette année, se fera toutefois hors des villes, les touristes se tournant vers les destinations littoral, camping et meublés, comme le montrent les chiffres mentionnés plus haut.
Toutefois, malgré la crise, de nombreux investisseurs privés sont à la recherche d’établissements³. Cette convoitise présume un accroissement de l’activité hôtelière dès la fin de la crise. Le marché retrouvera alors son dynamisme et sa compétitivité. Le secteur du CHR retrouvera son niveau d’activité de l’année passée, certes lentement, mais sûrement.
La rénovation dès cette année d’un établissement hôtelier sera alors un atout majeur de différenciation qui permettra d’attirer plus de voyageurs lors de la reprise.

Ce qu’il faut retenir

La situation actuelle de l’hôtellerie ainsi que les problématiques liées à une rénovation dans les prochaines années font qu’une rénovation en 2020 ne peut qu’être bénéfique pour le développement de l’hôtel. Certains dirigeants décident donc d’entreprendre la rénovation de leur établissement dès aujourd’hui afin de prévenir la « double peine ».
Pour cela, les hôteliers font appel aux services d’architectes & contractants généraux. Leur offre étant basé sur un principe de garantie des délais et des prix, les travaux se font sans surprise pour l’hôtelier.
Le client peut alors en toute sérénité prévoir ses travaux puis préparer sa réouverture dans les meilleures conditions possibles.

¹Honotel MDO « Newsletter Covid-19 et bonnes pratiques de l’asset management hôtelier »
²D-EDGE « Baromètre exclusif TH & D-EDGE spécial #COVID19 – 8e épisode »
³L’Hôtellerie Restauration « Marché hôtelier de la transaction : vers un ralentissement sans dévalorisation ? »